Chouette, on est lundi!

9h du matin, un lundi PAS «comme un lundi». Rien à l’horizon n’évoque ce jour de semaine, bien trop mal aimé…

L’air tout juste piquant du petit matin, quelques chants d’oiseaux mêlés aux bruits lointains de bateaux qui manœuvrent dans le Port de la Teste de Buch et les couleurs du jour, entre ciel et terre, viennent animer ce tableau idéal.

Là, bien loin des récits de week-end ennuyeux des collègues à la machine à café, on ressent cette grisante impression de transgresser les règles, un peu comme si on faisait l’école buissonnière.

Même la panoplie du jour, choisie pour l’occasion : Jeans retroussé, pull-over et bottes en caoutchouc, donne le ton :

 

Allez viens, on va patauger « tranquillou » dans la boue ! 

 

 

En route pour l'aventure
Coquillages & Compagnie
Vue d'en haut

Comme au premier jour d’une nouvelle colo, on se salut du bout des lèvres, égrainant au passage les prénoms de chacun, qu’on ne retiendra certainement pas.

 

« Béatrice » est celui de notre guide du jour.

 

Elle nous prête : Des paires de jumelles pour observer les oiseaux, une pelle bien costaud pour déterrer des trésors  et des petits bocaux de verre pour observer le travail de la Nature. Elle porte aussi à son bras un petit panier qui évoque pour nous la cueillette des crustacés.

Pareil à des explorateurs du début de semaine, notre joyeuse tribu s’élance à la découverte du monde des coquillages.  Mais, avec son bel accent authentique du sud ouest, qui réchauffe comme un soleil, Béatrice nous invite à regarder aussi…TOUT AUTOUR DE NOUS.

Les plus petits comme les grands s’en donnent à cœur joie ! A marée basse, on patauge tous dans la vase, avec ce même plaisir coupable.
Scruter le sol et le ciel, creuser avec ses mains à la recherche de quelques merveilles, quelle Aventure !

Coquillages & Compagnie

Crépidule, pétoncle et patelle…notre butin du jour, ne finira pas dans un coffre. Ces pépites marines seront rendues, avant la fin de l’escapade, à leur milieu naturel.

Certains autres coquillages, inhabités et assez gros pour être ramassés, peuvent être conservés, telles des pierres précieuses. Qui n’a jamais retrouvé dans une vieille boite en fer, au milieu d’autres petits trésors d’enfance, un joli coquillage censé chanter à notre oreille, le doux bruit de la mer?

La balade touche à sa fin et nous avons encore plein de questions a poser à Béatrice. Elle nous a expliqué des tas de choses sur tous les êtres-vivants qui, par terre, dans les airs et sous nos pieds nous ont accompagné, tout au long du parcours.

 

Vu d’en haut

A milles lieues d’un lundi, les bottes en caoutchouc encore plantées dans la vase, Au milieu des spartines et de la salicorne Éva, Roman, Juliette, Missia, Didier, Florent … et les autres, sont encore en train de se fabriquer de fabuleux souvenirs.

En suivant du regard le vol des oiseaux qui passent, ils se surprendraient mêmea rêver, qu’ils s’envolent dans les airs, sur les ailes majestueuses
des bernaches à ventre sombre, pour voir tout ce petite monde…D’UN PEU PLUS HAUT!


Visite Organisée par l’office de Tourisme

Partagez !